Comment faire un powerpoint

Comment faire un powerpoint et présenter son activité

Comment faire un powerpoint

Une fois la phase « administrative » de la création de son entreprise passée, vous passez à l’étape : « échafauder sa stratégie de développement commercial ».

Il va donc falloir être en capacité de présenter son entreprise sous différents formats : un pitch court et un document de présentation synthétique qui donne envie de faire appel à vous.

Je vais ici vous apporter des réponses à cette question que de nombreux chefs d’entreprise se posent : comment faire un powerpoint, qui soit efficace, vendeur et accrocheur. 

Que doit-il contenir ?

Véritable concentré « marketing », il aborde généralement des thèmes stratégiques : votre positionnement, vos éléments différenciateurs, votre plus-value, vos tarifs…
Il est donc primordial d’y mettre toute votre énergie et vos compétences ; et puis de s’assurer qu’il répond bien à quelques règles de base pour en optimiser la portée. Comment faire un powerpoint

La première chose à laquelle vous devez réfléchir lorsque vous bâtissez votre argumentaire est :
à qui je parle ?

Vous devez avoir à l’esprit qu’une présentation destinée au responsable des achats n’aura pas exactement la même teneur qu’une présentation destinée au responsable d’atelier.

N’hésitez donc pas à réajuster votre argumentaire à chaque présentation. Dans certains cas, il faudra peut-être supprimer certaines pages qui n’intéressent pas votre interlocuteur ; ou au contraire, rajouter une partie. Sachez moduler.

Il est nécessaire de garder à l’esprit que rédiger un argumentaire commercial c’est émettre un message avec comme objectif d’accrocher le récepteur.

Comment faire un powerpoint

La deuxième chose à laquelle vous devez réfléchir est : quel bénéfice va-t-il retirer de mes produits ou services ?

Et surtout, commencez votre argumentaire en parlant des bénéfices que vous allez apporter à votre client, plutôt que de parler d’abord de vous !

A quel type de besoin répondez-vous : 

  • Votre proposition va-t-elle permettre à votre prospect de gagner de l’argent, de mieux se développer ?
  • Votre produit ou service va-t-il permettre à votre prospect de faciliter sa vie professionnelle : optimiser son temps, faire baisser ses coûts de production …
  • Votre produit ou service va-t-il permettre à votre prospect d’être valorisé, d’accroître son image de marque, d’apporter une prestation différente sur son marché ?
  • Votre produit ou service va-t-il permettre à votre prospect de garantir ou sécuriser sa prestation. Par exemple : sécuriser son processus de production.
  • Votre produit ou service contribue-t-il à éveiller la notion de « loisir », de « plaisir », car vous proposez un produit convivial, ludique, amusant ?

Une fois que vous avez trouvé votre « case » vous allez pouvoir définir la sémantique que vous allez utiliser pour argumenter. 

Exemple : si vous êtes dans le dernier cas de figure, vous allez parler de partage, convivialité, éventuellement cohésion d’équipe, bien-être au travail …

Comment faire un powerpoint

Quelles règles rédactionnelles adopter ?

  • Evitez les phrases trop longues. Votre interlocuteur risque de perdre l’idée générale et, pire, de mal interpréter vos propos.
  • Utilisez des mots simples. Mais utilisez le bon mot. N’hésitez pas à utiliser votre dictionnaire pour valider une définition et être sûr d’utiliser le mot à bon escient.
  • Variez le rythme de votre présentation : la forme affirmative est bien évidemment à utiliser. Mais pour conduire votre interlocuteur à s’interroger, un dialogue « imaginaire » peut être utile : vous posez une question pour que votre interlocuteur puisse lui-même se poser les bonnes questions. Et vous apportez la réponse quelques lignes plus loin.
  • Utilisez des verbes d’action qui vont permettre à votre interlocuteur de se projeter.
  • Ne faites pas de fautes d’orthographe.
  • Choisissez la simplicité : des mots simples, des constructions de phrases simples. Et en cas de doute : abusez du dictionnaire et reformulez votre texte.
  • Mettez vos mots en image : pictogramme, photo… Evitez les successions de puces pour présenter votre bénéfice produit, vos valeurs… 
  • Respectez votre charte graphique ou si vous n’en avez pas encore, vos codes couleurs, votre « style » habituel
  • Une fois que vous avez construit votre argumentaire, attendez 1 jour pour le relire.
  • Sollicitez des personnes de votre entourage pour en faire une relecture.

N’oubliez pas : votre présentation doit être altruiste : la seule chose qui intéresse votre interlocuteur c’est lui, son entreprise, sa problématique et les bénéfices que vous pouvez lui apporter.

Enfin, dernier conseil : faites très attention aux mauvais « copier-coller ».

Vous avez été séduit par une présentation qui vous a été faite par un de vos fournisseurs.

N’essayez pas de la « rhabiller » à vos couleurs : si elle vous a plu, c’est parce qu’elle a été écrite pour vous et votre problématique. Il me semble peu probable qu’elle soit adaptable à vos valeurs et à ce que vous devez faire passer pour qu’on vous « achète »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.